Connaissez-vous ces 5 essences d'arbres aux attributs remarquables ?

07 avril 2021
Environnement

Sur Terre, il existe environ 100 000 espèces d'arbres différentes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que certaines sont vraiment atypiques ! Pour vous donner quelques idées d'aménagements paysagers, ou tout simplement pour le plaisir des yeux, nous mettons à l'honneur cinq essences d'arbres remarquables aux extraordinaires caractéristiques.

À lire également : État des lieux des efforts de reboisement mondial

Le Dragonnier de Socotra (Dracaena cinnabari)

 

Cet arbre rare endémique de la petite île de Socotra (Yémen) s'est développé en totale autonomie lorsque l'île s'est coupée du continent africain il y a plusieurs millions d'années. Sa forme particulière, conçue pour puiser de l'eau dans le brouillard, donne une atmosphère quasi extraterrestre aux régions montagneuses dans lequel il pousse !

Mais outre l'étrange aspect de cette plante arborescente monocotylédone, le dragonnier de Socotra est remarquable pour sa résine rouge « sang-dragon », qui possédait une grande valeur marchande dans l'Antiquité grâce à ses propriétés médicinales et colorantes. Aujourd'hui menacé par l'assèchement des sols, le Dragonnier de Socotra est classé comme espèce vulnérable. Sensible au froid, il s'épanouit davantage sur le pourtour méditerranéen, où l'on peut le retrouver à Madère ou encore aux Canaries.

L'Eucalyptus arc-en-ciel (Eucalyptus deglupta)

 

Originaire des Philippines, cet arbre remarquable de la famille des Myrtacées ne passe pas inaperçu par son saisissant tronc coloré. Il est même considéré comme un des plus beaux arbres du monde ! Tout au long de sa vie, son écorce se détache en longs lambeaux, ce qui fait apparaître son tronc qui change de couleur avec le temps : d'abord vert pâle, il s'assombrit en vieillissant et devient bleu, violet, orange et enfin marron.

Sur les 900 espèces d'eucalyptus existantes, il s'agit du seul arbre qui ne produit pas d'huile essentielle. Il est en revanche très apprécié pour la fabrication de la pâte à papier. Il a été introduit avec succès dans plusieurs zones géographiques, comme à Hawaï où il est devenu une véritable attraction touristique. Un arbre extraordinaire que nous ne sommes pas prêts de voir pousser en Europe, puisqu'il meurt sous 2°C !

Le Figuier des banians (Ficus benghalensis)

 

Dans nos contrées tempérées, ce représentant du genre Ficus est davantage connu en tant que plante verte d'intérieur, appréciée pour ses grandes feuilles. Pourtant, dans les zones tropicales d'Asie d'où il est originaire, cet arbre atypique peut s'élever jusqu'à 25 m et s'étaler sur plus de 100 m de diamètre ! Il s'agit en effet d'un des figuiers étrangleurs, qui commence sa vie comme plante épiphyte et finit par étouffer son arbre support en se développant tout autour de lui.

Sa spécificité réside dans son mode opératoire, puisqu'il peut pousser à partir du sol en faisant tomber ses racines aériennes et en les transformant en troncs, contrairement aux autres espèces de Figuiers étrangleurs. Le plus impressionnant Figuier des banians se trouve au jardin botanique de Howrah (Inde) et a une circonférence de 412 m, ce qui en fait l'arbre le plus large du monde.

Découvrez les jardins les plus anciens du monde qui existent toujours

Le Hêtre tortillard (Fagus sylvatica "Tortuosa")

 

Mutation génétique spontanée, consanguinité entre deux Hêtres communs ou adaptation à son environnement ? Le mystère autour des origines de ce cultivar à l'architecture végétale tortueuse reste entier. Cet arbre remarquable et rare (quelques milliers de spécimens seulement), dont les branches partent dans tous les sens pour retomber en dôme, ne se trouve qu'en Europe du Nord, principalement en France dans la forêt domaniale de Verzy.

S'il est robuste et supporte sans problème le froid, il est pourtant très difficile de le reproduire. Ses graines étant généralement stériles, il préfère la technique du marcottage naturel : laisser tomber ses branches basses au sol pour créer de nouveaux plans. Cet arbre spectaculaire est surtout présent dans les parcs et jardins et s'accommode de tous types de sols, tant qu'ils ne sont pas trop humides.

Le Baobab de Grandidier (Adansonia Grandidieri)

 

Probablement l'arbre le plus célèbre de cette liste grâce à l'incroyable « Allée des Baobabs » de Madagascar, le Baobab de Grandidier est le plus imposant de tous les Adansonias. Il peut en effet atteindre 30 m de haut pour 7 m de diamètre. Doté d'une exceptionnelle longévité de 2000 ans, il s'agit du seul arbre capable de régénérer son écorce.

Bien entendu, c'est son tronc en colonne, qui lui permet de stocker de l'eau (plus de 3 000 litres !), que l'on remarque tout d'abord, ainsi que sa couronne de branches aplatie. Mais c'est également un arbre qui semble "planté à l'envers" lorsqu'il perd ses feuilles en hiver. Aujourd'hui menacé d'extinction, il est pourtant facile à cultiver en pot, pour peu que le sol soit drainant. 

Pour créer des aménagements paysagers inédits et préserver la biodiversité, pensez aux arbres rares ! Retrouvez sur le salon professionnel Paysalia un large choix de pépiniéristes pour vous accompagner dans votre activité.

Paysalia, le salon de référence des professionnels du paysage

Vous êtes pépiniériste ? Venez exposer vos végétaux !


© Crédits photos : Dragonnier de Socotra -  Javarman / Adobe Stock
Eucalyptus arc-en-ciel - Nitiphol / Adobe Stock
Figuier des banians - Robert Ruidl / Adobe Stock
Hêtre tortillard - Marc Meinau / Adobe Stock
Baobab de Grandidier - Ivan Lenoble / Adobe Stock


 

Share this page:

© 2021 Tous droits réservés.   Mentions Légales - CGU - Politique de confidentialité