Le Carré des Jardiniers 2021 a un incroyable talent... et même cinq !

16 décembre 2021
Salon

Le 1er décembre, le jury de l’édition 2021 du Carré des Jardiniers a rendu son verdict tant attendu. Jean Mus, président emblématique du concours de jardins, a annoncé le vainqueur après un discours très haut en couleur qui a captivé l'assemblée. Chacun a sa manière, les cinq finalistes ont proposé leur vision du « jardin du (bon) vivant », traduisant la créativité et l’excellence de la filière du paysage. Rétrospective de ces jardins éphémères et originaux qui n'ont pas manqué d'attirer l'attention !

Franck SERRA consacré Maître Jardinier 2021 et coup de cœur des étudiants

 

 

C'est un travail d'équipe qui a porté ses fruits ! Avec son jardin baptisé « Human & Sens », Franck SERRA a fait remporter une double victoire à son équipe lors d'une cérémonie de remise des prix émouvante. Cette année, les étudiants ainsi que les membres du jury se sont prononcés en faveur de ce jardin vertueux, conciliant respect de l'environnement, bien-vivre et bien-être.

© Crédit photo Alexandre Moulard

Dans ce jardin éphémère écoresponsable, le visiteur retrouve la quintessence des réponses aux enjeux actuels. Une canopée et un jardin nourricier, pour la biodiversité. Une grande table, pour le partage, le vivre ensemble et la convivialité. Des sols perméables, naturels et fertiles, pour faire preuve de résilience et vivre en symbiose avec le vivant. L'eau dispose d'une place de choix avec une fontaine, entourée de cocons organiques dans lesquels se lover : une invitation à la détente, dans un lieu qui protège et préserve le vivant !

L’ensemble du jardin respecte le monde du vivant pour en dégager une ambiance chaleureuse réunissant les conditions attractives pour le bon vivant. Tournant autour d’un espace bien-vivre et d’un espace bien-être, l’ensemble du jardin répond à la notion du sens que l’Homme recherche.

— Franck SERRA

Félicitations à son équipe composée de :

  • Clément Rouret / Responsable d'équipe
  • Bastien Roussel / Responsable d'équipe
  • Florian Defrance / BTSA en aménagement paysager
  • Tommy Guichard / Apprenti en BAC PRO « Aménagement paysager »

Hélène PÉPIN et son jardin « À table ! »

 


L'endroit idéal pour se réunir lors d'un repas convivial ! Le jardin éphémère de Hélène PÉPIN revisite l'archétype même de la table, qui trône en tant que pièce centrale de cet aménagement. Les visiteurs s'attablent et profitent de la luxuriance du jardin qui offre ses fruits à portée de main. Un travail remarquable a été réalisé sur les couloirs de déambulation, permettant de se rencontrer et de se croiser avec fluidité. Aux abords externes du jardin, la forêt s'invite par le biais d'un tapis végétal rappelant les sous-bois.

Quand on parle à l’estomac, le plaisir est au rendez-vous ! Et quand on touche à l’émotion, on marque la mémoire. Pouvoir partager la passion des plantes par le biais de plantes comestibles, cela semble être une bonne porte d’entrée pour ce thème.

— Hélène PÉPIN

Félicitations à son équipe composée de :

  • Christophe Gillet / Éclairage - Entreprise MAWA - INVERLIGHT
  • Antoine Tabareau / Responsable National de l’institut des métiers de la nature du jardin et du paysage 
  • Eugène MARELLE / Chargé de mission chez Les Compagnons du Devoir et du Tour de France
  • Camille BOUGUYON

Stéphane FRITSCH et son jardin « Cultivons notre bien-être »

 


Sous un arbre, près de l'eau, à l'ombre d'une pergola ou à côté d'un bon barbecue, la création paysagère de Stéphane Fritsch donne envie de s'installer confortablement et de trouver le bonheur dans la flânerie et la contemplation. Les visiteurs de Paysalia, accueillis par une rose des sables surmontée d'une statue, ont pu déambuler dans plusieurs scènes végétales composées d'une fontaine, une zone de détente, un bureau, un potager et une table à dîner. Une magnifique ode à la détente, magnifiée par un bel éclairage !

Pour moi ce jardin exprime, éveille et stimule les cinq sens, et dégage une parfaite harmonie. Il y a toujours le rêve, l‘émotion et la beauté. Il permet de vivre des expériences vivantes multi sensorielles.

— Stéphane FRITSCH

Félicitations à son équipe composée de :

  • Julien FALCH / BTS Aménagement paysager
  • Alexandre KITTER / BAC PRO Aménagement paysager
  • Benjamin CARREY / BEP et BAC PRO Aménagement paysager
  • Théo BOULAY / BAC PRO Aménagement paysager

Guillaume LACHANA et son « Jardin des villes, jardins des champs, jardin vivant »

 


Un jardin éphémère ingénieux ! Avec son œuvre végétale, Guillaume LACHANA pousse le visiteur à s'interroger sur la fertilité des sols. D'un côté, un jardin hors-sol en milieu hostile. De l'autre, un jardin de campagne peuplé d'arbres en lévitation. Un tronc d'arbre couché de vingt mètres fait office de frontière originale : usiné en banquette côté ville et laissé en l'état brut côté champs. À la clé, un aménagement paysager qui invite le visiteur à mettre tous ses sens en éveil et à évoluer au milieu des cultures urbaines et rurales.

La raréfaction des terres arables nous oblige à innover et à proposer des alternatives qui respectent les règles agronomiques des sols que nous connaissons pour garantir le bon développement des végétaux.

— Guillaume LACHANA

Félicitations à son équipe composée de :

  • Ghislain GONTHIER / Apprenti, Ingénieur en paysage
  • Alexandre SALMON / Chef de chantier
  • Anthony DUARTE / Chef de chantier et Manager
  • Bastien LACHANA / Conducteur de travaux

Matthias ORSI et son « Oasis du futur »

 


À quoi pourrait bien ressembler une oasis dans les futures décennies ? Probablement au jardin original imaginé par Matthias ORSI, créé autour d'une structure centrale qui capture et redistribue l'eau sous toutes ses formes par un jeu de fontaines, bassins et rigoles. Plus on s'éloigne du cœur protecteur et rafraîchissant du jardin, plus l'eau se fait rare ! Le visiteur évolue ainsi entre jardin suspendu aux plantes grimpantes fruitières, jardin luxuriant, jardin nourricier et enfin jardin sec qui pousse en périphérie entre des dalles de béton.

En suivant et comprenant le cycle de l’eau dans la nature, notre parti pris est d’élaborer le jardin en se servant de l’eau et en imaginant une forme originale d’oasis du XXIIe siècle, en considérant l’eau comme un trésor dans le jardin qu’elle façonne : une eau qu’on capte, qu’on stocke, qu’on utilise, sans apport extérieur.

— Matthias ORSI

Félicitations à son équipe composée de :

  • Olivier LOUIS / Conducteur de travaux
  • Nicolas CHASSAGNE / Chef de chantier
  • Jérémy PRAT / Apprenti
  • Grégory CACCIOTTO / Architecte paysagiste DPLG

À lire également : Découvrez 10 visions du « jardin du (bon) vivant »

Nous adressons nos félicitations aux cinq finalistes qui ont tous fait preuve d'inventivité et d'un savoir-faire exceptionnel. Rendez-vous en 2023 pour la prochaine édition du concours de jardins Carré des Jardiniers !


© Crédits photo : Alexandre Moulard

Share this page: